Le projet de lancer une petite boulangerie au sein de la coopérative naît de l’envie de faire du pain qui soit bon pour la santé, respectueux de l’environnement et évidemment bon pour les papilles.

Camille, boulangère de Jardins d’Arthey

Pour ce faire, nous avions envie de travailler avec des ingrédients de qualité et d’origine la plus locale possible. Nous nous approvisionnons donc en farines biologiques auprès de la Ferme du Château, à Boninne, et du Moulin de Ferrières, à Héron.

Quant aux autres ingrédients, ils sont également bio, d’origine la plus locale possible et approvisionnés en privilégiant le circuit-court. Les graines de tournesol sont par exemple remontées directement depuis un producteur français tandis que les noix, quand les récoltes le permettent, viennent de la Noiseraie, située à 300m d’Arthey.

Nous avons également fait le choix de travailler avec du levain. La panification au levain permet de faire des pains qui sont à la fois plus digestes et plus goûteux. Et c’est aussi simplement un procédé de fabrication qui est selon nous plus intéressant et qui nous plaît 🙂

L’atelier de boulangerie a été totalement auto-construit de manière la plus écologique possible par les porteurs de projet et est situé dans la Grange d’Arthey, avec le point de vente de la coopérative où nous commercialisons tous nos produits.

Inutile néanmoins de s’y présenter à l’aube, les pains sont cuits en journée et ce uniquement les mercredis et vendredis. C’est la boulangerie de la décroissance 😉

Vous pouvez dès à présent commander nos pains via notre boutique en ligne pour venir ensuite les chercher à la boulangerie. Et comme le travail au levain demande un peu de temps, il est nécessaire de commander au plus tard pour 15h, la veille des journées de cuisson.

Voici aussi un petit reportage sur la boulangerie réalisé par l’émission Quel temps! de la RTBF:

Et si vous souhaitez lire le récit de Camille sur la construction de la boulangerie en tant que tel, c’est par ici.